Sélectionner une page
casse ou epaviste

La plupart du temps, les véhicules qui ne nous servent plus ne font que prendre de la place dans notre cour ou encore dans notre garage. Il nous est difficile de les vendre dû à leur dysfonctionnement et leur ancienneté. Face à ce problème, certains décident d’abandonner leur auto en fin de vie. Ce qui est le moyen simple de s’en débarrasser. Simple, certes, mais illégal. Pour se débarrasser de sa voiture hors d’usage sans enfreindre la loi, le seul moyen est de l’envoyer dans un centre agréé.

Que faire pour se débarrasser de son épave ?

Le terme VHU désigne une voiture hors d’usage, pouvant être une voiture en fin de vie ou une voiture accidentée. Quand elle ne nous sert plus à grand-chose, une voiture peut aussi être appelée épave. Qu’elle soit ou non en état de marche, une voiture peut être appelée épave. Quand vient le temps où notre véhicule est trop vieux ou trop usé à notre goût, il nous vient l’idée de nous en débarrasser. Mais comment ? Actuellement, les moyens les plus simples de se séparer d’une voiture semblent être illégaux. Voici les solutions le plus fréquentes pour se séparer d’une voiture :

  • L’abandonner
  • La brûler
  • La vendre
  • La mettre à la casse

Des solutions faciles, mais illégales

Il y a un certain temps, les gens avaient tendance à abandonner leur voiture hors d’usage dans les ruelles ou dans la nature. À force de les voir traîner et monopoliser les trottoirs, la police finissait toujours par les envoyer à la fourrière. Pour elles sont mises à la casse si personne ne vient les récupérer. Aujourd’hui, comme les temps ont changé, cette solution de facilité n’est plus faisable, c’est même devenu illégal. En effet, lorsqu’une voiture abandonnée est retrouvée par la police, le propriétaire doit payer une amende dont la somme dépendra de nombre de chevaux de sa voiture.

Le fait de brûler sa voiture dans la nature est également une solution facile, mais c’est très vite devenu illégal. L’illégalité du fait de brûler son épave vient du fait que c’est extrêmement mauvais pour l’environnement. En effet, une voiture contient de nombreuses substances toxiques dans son moteur. Le fait de le brûler dans un lieu public est donc dangereux pour ma santé, mais aussi pour l’environnement. La fumée dégagée par une voiture brûlée contribue grandement à la pollution de l’air.

Des solutions légales pour se débarrasser de son auto

Outre ces deux solutions, la troisième solution pour se débarrasser de sa voiture hors d’usage est de la vendre. Ce qui est très difficile dans le cas d’une voiture en fin de vie, une voiture trop usée ou une voiture accidentée. Dans ce cas, pour se faire un peu d’argent, certaines personnes décident de vendre leur voiture hors d’usage en pièce détachée. Ce qui est une solution très envisageable.

La meilleure solution pour se débarrasser de son épave est le fait de le mettre à la casse. C’est un lieu sûr pour détruire une voiture de manière convenable, sans nuire à l’environnement. Toutefois, on observe dans les ruelles des affiches d’épaviste qui vous propose de détruire votre voiture. Il faut faire très attention face à ce genre d’épavistes, car la plupart ne sont pas agréés par l’État. Il est bon à savoir que pour être réglementaire, un centre pour VHU doit s’engager à respecter l’environnement pendant la casse d’une voiture.

Confier son auto à un épaviste agréé, c’est faire du recyclage

Vous vous dites peut-être que vous n’avez aucun avantage à remettre votre auto à un démolisseur agréé par l’État, mais vous vous trompez. En optant pour un épaviste réglementaire pour détruire votre voiture, vous contribuez grandement à la protection de l’environnement. En effet, quand un centre de VHU démolit une auto, il le fait dans le respect total de l’environnement. En effet, un centre pour voiture hors d’usage ne peut être agréé que s’il s’engage sur la dépollution lors de ses démolitions d’épaves. Il doit également garantir que les éléments d’une épave qui peuvent être réutilisés seront recyclés. Ce sont les conditions imposées par le préfet pour obtenir une approbation de l’État.

Un centre agréé VHU pour toute sorte de véhicules

Quel que soit le modèle de votre auto, que ce soit une petite voiture, une voiture familiale ou même un camion, vous pouvez parfaitement faire appel à un centre agréé pour voiture hors d’usage pour vous en débarrasser. En effet, en général, ce genre de centre accueille toutes les catégories de voiture. Certains peuvent même accueillir des épaves de moto. Par ailleurs, les centres agréés qui s’occupent de démolir les épaves acceptent toute sorte de voitures, quelle que soit la cause qui l’a mise hors d’usage. Ce qui inclut les accidents, les pannes de tout genre ou simplement l’usure. N’hésitez donc pas à faire appel à un démolisseur réglementaire.

Une possibilité de se faire payer

En cédant votre automobile hors d’usage à un démolisseur agréé, il est possible que vous un tirer une petite somme, à condition que votre épave soit encore en bon état donc que certaines pièces peuvent se revendre. Il est toutefois à préciser que la somme que vous allez tirer n’est sûrement pas celle que vous avez payée lors de l’achat de votre voiture. Il s’agit simplement d’un montant qu’on vous offre en guise de motivation, au lieu de céder votre voiture hors d’usage gratuitement.