Sélectionner une page
Rachat Epaviste

Vous avez une épave, c’est-à-dire un véhicule hors d’usage (VHU) ? Votre solution, c’est un épaviste professionnel. Il détient toutes les conditions requises pour vous débarrasser de votre épave moyennant une belle somme d’argent. Donc, oui, un épaviste doit vous faire une offre d’achat, mais seulement si vous suivez les procédures d’enlèvement d’épave.

Vous devriez également prouver que l’épave vous appartient. Ces procédures d’enlèvement d’épave ne sont pas du tout complexes. Il faut simplement que vous organisiez l’enlèvement rapide. Ensuite, votre épaviste examinera votre cas pour trouver quelle proposition vous faire.

[kkstarratings]

L’offre de rachat par l’épaviste

L’épaviste a pour rôle de détruire l’épave. C’est la « casse » comme on l’appelle. Il est donc habilité à racheter les épaves de toutes sortes, de les enlever du lieu où ils ont été abandonnés et de les détruire. Mais le rachat ne vise pas que la destruction.

Lorsque l’épaviste achète le VHU, il en devient le propriétaire. Un contrat de cession est signé à cet effet. Il peut prendre les pièces encore utilisables pour les revendre ensuite. Certains éléments étant toujours récupérables, ils ont donc de la valeur. Certaines personnes retirent les pièces ayant encore de la valeur pour en retirer plus de profit. Mais ça, ça ne dépend que de vous.

Ainsi, un vieux camion sera toujours plus valeureux qu’un scooter usager, car il contient davantage de pièces. C’est sur base de ces pièces récupérables que l’offre d’achat se fera. L’épaviste ne peut donc donner une fourchette de prix, que lorsqu’il aura fini d’évaluer l’état de l’épave et sa valeur. Attention, seul un épaviste agréé est sûr. Il est donc recommandé de faire appel aux experts uniquement pour que le rachat se fasse sans encombre.

L’organisation de l’enlèvement de véhicule rapide

Un VHU est un véhicule hors d’usage. Soit il a été accidenté ou incendié, soit il est juste trop vieux pour marcher correctement. Pour s’en débarrasser, il faut organiser l’enlèvement. Comment faire ?

  • D’abord, trouver un épaviste agréé VHU et prendre rendez-vous ;
  • Ensuite, trouver les documents d’usage à remplir :
    • certificat de non-gage,
    • déclaration de cessation de véhicule, dûment signé,
    • acte de propriété.
  • Enfin, préparer l’original de la carte grise complète et les pièces d’identité.

Le certificat de non-gage prouve qu’aucun gage n’a été réalisé sur le véhicule ou qu’aucun gage n’est en cours. Il permet d’éviter les risques d’opposition au transfert du certificat d’immatriculation. La déclaration de cession doit comprendre la mention selon laquelle vous avez cédé votre véhicule et accepté qu’il soit détruit par un professionnel agréé.

Après la cession, votre véhicule ne vous appartient plus.  Vous pourrez utiliser le coupon détachable sur la carte grise pour la transmission des informations à la préfecture. La part de l’épaviste ne s’arrête pas à l’offre d’achat. Il doit également vous certifier la cession et vous confirmer la destruction de votre VHU.

 

Les certificats de cession et de destruction des VHU

La délivrance d’un certificat de cession est la dernière étape lorsque vous avez céder votre épaviste. Il contient également le prix de cession. Ce certificat doit être envoyé à votre assurance pour résilier le contrat d’assurance du véhicule. Une copie doit également être envoyée à la préfecture pour que vous soyez dédouané de toutes responsabilités.

Après que l’épave ait été broyée, un certificat de destruction finale vous sera remis par l’épaviste. Il peut l’envoyer par la poste ou par mail pour confirmation. Ce document n’est pas indispensable lors des démarches administratives. Vous pourrez toutefois le demander et en faire une demande spécifique.

Combien ça vous coûtera ?

Certaines personnes choisissent de faire remorquer leur épave. D’autres appellent de suite un épaviste agréé VHU. Dans le premier cas, vous devriez payer le remorqueur qui va traîner le véhicule jusqu’à la casse. Les frais de déplacement et le coût de la paperasse vous incomberont également. Dans le second cas, cela dépend de votre contrat, vous pourrez soit avoir un rabais soit bénéficier d’un service gratuit.

En effet, un épaviste agréé VHU est déjà un centre spécialisé. Il comprend des services de remorquage et de casse ainsi qu’un service juridique. Il vous aide dans la paperasserie et vous paie aussi pour l’épave. Vous avez tout à y gagner.

Vous pourrez utiliser des comparateurs d’achat d’épave pour trouver la meilleure offre possible. Toutefois, pour vous faciliter la tâche, vous n’aurez qu’à remplir le formulaire en ligne et nous vous aiderons à trouver le meilleur épaviste selon vos besoins agréés VHU.

Un enlèvement d’épave est-il obligatoire ?

L’enlèvement d’épave et donc de véhicule inutile est obligatoire. Le Code de la route et le code de l’environnement sont très stricts à ce sujet. En effet, les VHU sont encombrants, laids et radioactifs. Le risque pour la santé est aussi élevé que les problèmes visuels et esthétiques qu’ils laissent lorsqu’ils sont abandonnés dans un lieu public.

D’autres textes de loi et des articles spécifiques régissent également l’enlèvement d’un VHU. Les autorités peuvent prendre différentes mesures et pénaliser les propriétaires qui ne se détachent pas de leur épave. Pour éviter de rencontrer tout incident, il faut toujours se tourner vers un épaviste professionnel. Cet expert du domaine automobile rachètera votre épave, selon les termes et conditions légales. Pour rappel, notre site a pour mission principale de mettre en contact les particuliers et les épavistes agréés VHU pour faciliter les recherches et assurer une bonne transaction des deux côtés.